Magic Softness de Palmolive

Il y a quelques mois déjà débarquaient sur le marché français les mousses lavantes pour les mains. Adepte des produits qui simplifient la vie, je me suis empressée de tester la gamme Magic Softness de Palmolive.
La dénomination de ce produit m’a intriguée et je me suis demandée s’ils n’étaient pas en train de la tester sur le marché pour la sortir à Noël par exemple (il faut avouer que Magic Softness ça fait très fête, féerie, etc…).MagicSoftnessVedette Palmolive présente cette mousse comme un produit révolutionnaire. Certes, les mousses lavantes ne sont pas monnaie courante dans nos grandes surfaces mais elles existaient déjà. D’autres marques comme Bath & Body Works ou Salt City (LOdoesmakeup en parlait ici ) commercialisaient déjà ce type de produit depuis bien longtemps. L’année dernière, j’avais acquis sur le net, une mousse aux fleurs de cerisier de la marque lettone Attirance.

Lire la suite

Brazil+Foot=O Samba de Pizza

Ça n’a échappé à personne que nous sommes en plein dans la coupe du monde. Certes, il y a les non-fouteux, même s’ils ont du mal à adhérer au concept, supportent quand même leur équipe nationale (Ah quels sacrés patriotes!). Mais surtout il y a les autres; les fanatiques, les hystériques et je dois admettre que je m’y retrouve un peu. Je suis fan de foot et mon amour pour le spectacle ne se réveille pas qu’aux grandes compétitions; je saute, je crie, je refais la composition technique et les phases de jeu, je parle aux joueurs comme s’ils pouvaient m’entendre style: "fais la passe! fais la passe! Mais qu’est-ce que tu attendais pour lâcher la balle?". Bref, je suis à fond!

Ce que je trouve aussi cool dans les soirées match c’est le repas. Qu’on soit fouteux ou non, on peut toujours être gourmand et partager un bon moment autour d’une excellente pizza (Tiens! j’appellerais celle-ci la pizza de l’unité).
Vous l’aurez compris, je viens partager ma recette pizza pour les soirées foot ou anti-foot (browsing, film).MainPizza

C’est très simple de faire une pizza et c’est fun de la faire à notre goût!
Les détails pour y arriver sans suer sont dans la suite. Lire la suite

Du nouveau, il y a!

Je vais peut-être me tromper mais je suppose que certains d’entre vous ont remarqué le nouveau petit encart "JE ME CITE" à la droite de chaque page de mon blog. Je vous explique un peu de quoi il est question.

Je veux que ce blog reflète au maximum ma personnalité et tous les bonds que font mon imagination. Ces mouvements perpétuels m’ont toujours emmené à créer des choses, notamment des textes. Je ne cherche pas à me décrire comme une poète ou un écrivain mais comme une personne qui fait du tango avec les mots.

J’aime les mots depuis toujours et j’ai décidé de partager et vous faire découvrir mes écrits futiles ou profonds, gais ou torturés et ce de façon éphémère.
Chaque jour ou presque, dans cet encart "JE ME CITE",  je posterais des mots issus de mes maux et de mes sanglots, des cris issus de mon hystérie et de mon euphorie.

Merci à vous de me lire.

That’s all folks…
Cheers!!!

Ave Dermalibour+! Ma peau tu sauvas!

En été on dit bye bye au faux bronzage et à l’extrême contouring pour accueillir le hâle sans faille et quelques coups de soleil mais pas que… Avec le beau temps, arrive aussi la saison des allergies et des sécheresses cutanées. Comme quoi un bonheur n’arrive jamais seul n’est-ce pas?

Précédemment dans mon article sur le lait émollient d’Eucérin, je vous faisais soupçonner au détour de quelques anecdotes cocasses, ce que pouvait être le quotidien d’une combattante de l’eczéma.
L’article se terminait un peu sur une note amère et je tenais à apporter un peu plus de positivité avec quelque chose de féerique: Bienvenue dans "mon coup de foudre à la parapharmacie" starring la crème Dermalibour+ des laboratoires A-Derma (filiale du groupe Pierre Fabre).DermalibourMain

La route vers le bonheur était looongue et semée d’embûches (en lisant mon article sur le lait d’Eucérin vous comprendrez mieux!) mais, avec persévérance et courage j’ai pu atteindre la terre promise. Au point où j’en étais, si on me disait que la bave de crapaud pouvait marcher, je me serais transformée en Zelda et je n’aurais pas eu de pitié pour ces petites créatures dégoûtantes et inoffensives. Fort heureusement pour elles, nous n’y sommes pas (encore!).
J’ai essayé plusieurs produits et entre ceux qui ne faisaient rien (ou presque!) et ceux qui aggravaient la situation j’étais un peu désespérée.  Et puis un jour, voilà que je pousse la porte d’une pharmacie complètement abattue et je crie À l’aiiiiide! Lire la suite